Le Blog Business & Pharma

Défis de l'entrepreneur et PME

18 nov. 2019

 

Entrepreneur, la carrière la plus intéressante pour près d’1 français sur 2

Parmi les motivations à la création d'entreprise, 70% font le pas pour la passion d'un métier et 39% avaient déjà des antécédents entrepreneuriaux (aide d’un proche, études et formations, engagement à la tête d’une association) .

Les atouts de la PME y font pour beaucoup,

Centrée sur l’humain plus que toute autre organisation, la PME entretient la fierté de créer des emplois et aussi une forme de responsabilité des familles vivant grâce à son activité. A l'échelle temps, elle se situe dans le "long", synonyme de pérénnité et de construction. Avec une spécificité pour l’entreprise familiale qui a une « éternité comme horizon ! ».

Mais dans le contexte actuel de crise et de transformation, l'entrepreneur doit relever 3 défis majeurs :

La quête du non-isolement. Aspirer à être plus ou mieux entouré, pouvoir partager ses craintes (sans inquiéter ses collaborateurs), être mieux formé et au fait des meilleures pratiques du marché sont autant de défis à relever.

La nécessité d’attirer et de fidéliser les talents, mais aussi de les faire émerger au sein de l’entreprise n'est pas toujours chose facile. Il convient de développer plusieurs savoirs : savoir vanter ses charmes (y compris géographiques), développer sa marque Employeur, motiver par les moments collectifs, savoir adopter les nouvelles pratiques managériales.

L'appréciation des transformations en cours, notamment sur le volet RSE où la dimension sociale est souvent bien appropriée car de « bon sens » mais le respect de l’environnement peut être parfois perçu comme une contrainte. Sur la transformation digitale, le passage à l’acte bute parfois sur l’organisation et les pratiques managériales historiques (utilisation des données clients, télétravail, mode projet, transversalité ).

 

Le dirigeant est plus que jamais au cœur du mouvement de transformation des PME-ETI.

Il occupe une place déterminante dans la conduite de son organisation, plus encore que dans un grand groupe, du fait de l’identification qu’il peut y avoir entre le dirigeant et sa structure. Son rôle est encore plus important dans le contexte actuel de transformation environnementale, sociétale et numérique : car c’est à eux qu’il revient de fixer un cap à travers ces grandes mutations, et de tenter d’y entraîner l’ensemble de leurs collaborateurs. A travers cette étude, Bpifrance Le Lab a cherché à comprendre quels sont leurs besoins dans une projection à 3-5 ans. Pour cela, trois profils ont été identifiés autour de 3 grandes caractéristiques : leur état d’esprit, leur posture managériale et leurs actions dans un contexte de transformation.

 

Les 3 types de dirigeants de PME

Etude BPI Le Lab du 31 octobre 2019 

En voici un extrait et résumé. Téléchargement de l'enquête complète >ici

Les Attentistes

Ne sont pas acteurs. Ils adoptent une attitude plutôt réservée voire sceptique parce qu’ils manquent de repères pour se représenter l’impact business sur l’entreprise. Ils ne voient pas forcément les enjeux prioritaires, parfois aussi par manque de temps, de ressources humaines ou financières.

(NB : selon les statistiques il y a une sur-représentation de dirigeants du commerce dans cette catégorie, avec de gros enjeux sur le recrutement et la fidélisation).

Les Empiriques

Ont pris conscience des grands changements et de la nécessité de s’y adapter pour assurer la pérennité de l’entreprise. Ils peuvent lancer un certain nombre de projets (parfois dispersés), ont des actions d’initiative isolée et ponctuelle (sans plan structuré) et fonctionnement par expérimentation pour la solution la plus adaptée à leurs besoins.

Les Précurseurs

Dans l’action, et en quête permanente de performance, ils percoivent les mutations de leur environnement comme autant d’opportunités. Fonctionnent par anticipation et avec approche structurée. Le capital humain est central pour eux avec une attention particulière à la formation et à l’animation.

(NB : selon les statistiques il y a une sur-représentation de dirigeants dans les services dans cette catégorie).

 

Depuis 5 ans, Bpifrance Le Lab accumule de la connaissance sur les PME et ETI à travers ses questionnaires : 12000 dirigeants enquêtés ; et ses interviews sur les terrains : plus de 500 dirigeants et experts interrogés.

A travers les 18 études réalisées, il apparaît comme évident que les dirigeants et leur entreprise font face à trois grands défis : environnemental, sociétale et numérique, qui font de lui l’élément indispensable à la pérennité de son entreprise. Afin de consacrer 5 ans de travail sur les PME et ETI et grâce à trois critères retenus : état d’esprit, posture managériale et les actions menées ; Bpifrance Le Lab a tenté de profiler le dirigeant de PME-ETI aujourd’hui, dans un contexte de transformation.

 

 

Mots clés : entreprise entrepreneur dirigeant PME profil défi BPI

Accueil • Blog • Biographie • Le Code C • Services • Mentions légales • Contact