Le Blog Business & Pharma

Incontinence masculine : tabou !

25 sept. 2017

Un marché à ne pas négliger

Dans l'imaginaire collectif l'incontinence urinaire concerne presque uniquement les seniors. Or, elle touche tous les âges et aussi bien les hommes que les femmes.

Moins fréquente mais tout aussi taboue que chez la femme, l'incontinence urinaire chez l'homme est souvent liée à des troubles de la prostate. En effet, un million d'hommes sont concernés.

Parce que l'on sait aujourd'hui de mieux en mieux prendre en charge ces troubles, il est important d'en parler. Pour dédramatiser et retrouver sa liberté. Depuis le milieu des années 90, de nombreuses solutions, dont des interventions très simples (peu invasives, avec très peu de complications) s'avèrent être extrêmement efficaces. Les traitements médicamenteux et la rééducation sont également très utiles dans certaines situations.

Chez l'homme les facteurs de risque d'incontinence sont connus. On distingue principalement les troubles prostatiques (plus de 40  % des cas), les troubles cognitifs (20  % des cas), les maladies neurologiques (environ 15  % des cas) et les interventions chirurgicales sur les voies urinaires. Enfin, on sait que l'âge joue également un rôle dans le déclenchement.

 

 

LES 3 GRANDS TYPES D'INCONTINENCE URINAIRE CHEZ L'HOMME

  • L'incontinence par insuffisance sphinctérienne est liée à l'effort et le plus souvent provoquée par la chirurgie prostatique qui peut endommager les tissus. Dans la plupart des cas, cette incontinence est transitoire et une rééducation suffit à la faire disparaître.
  • L'incontinence par impériosité est due à une instabilité vésicale. C'est-à-dire que la vessie se contracte au mauvais moment et donne naissance à un besoin impérieux d'uriner. Ce type est souvent lié à une hypertrophie de la prostate et c'est cette dernière qu'il faudra traiter en amont.
  • L'incontinence post-mictionnelle (par gouttes retardataires) est beaucoup plus fréquente chez le sujet âgé. Elle touche néanmoins 1 homme sur 3 avant 40 ans et 50 % des hommes de plus de 60 ans. La solution de choix est la rééducation.

NE PAS MINIMISER LES FUITES URINAIRES POUVANT SE REVELER HANDICAPANTES

Etre incontinent aujourd'hui est encore et malheureusement trop souvent synonyme d'isolement. Honte d'en parler, gêne que cela se sente ou se voit, les sentiments liés sont nombreux et pèsent beaucoup sur le moral et la qualité de vie. Pourtant, de nombreuses solutions facilitent largement la prise en charge de l'incontinence. Souvent minimisées, les fuites urinaires sont encore taboues, il est essentiel de sensibiliser un maximum de personnes pour démystifier et libérer la parole.

A CHAQUE SITUATION SA SOLUTION : PROTECTION INCONTINENCE

Lorsque l'incontinence n'est pas encore maîtrisée les techniques palliatives comme l'étui pénien ou l'urinal portatif offrent une véritable alternative, tout comme les protections absorbantes pour hommes, spécialement adaptées à l'anatomie masculine. Elles sont disponibles en pharmacies.

PROTECTION URINAIRE MASCULINE  : IL EXISTE UN BOXER

Il s'agit d'un sous-vêtement en coton destiné aux hommes actifs,  autonomes dans leurs déplacements, pratiquant une activité physique ou étant debout de longues périodes. Ce dispositif breveté gère les troubles masculins et se positionne comme une alternative innovante aux solutions classiques existantes.

Disponible sous forme de kit le système "boxer" est conçu pour optimiser la gestion de l'incontinence urinaire en toute discrétion. 

Alors, à tous les hommes qui souffrent d'incontinence, ne vous isolez pas, parlez-en à votre pharmacien !

Sources : Association française d'urologie (www.urofrance.org) et doctissimo.fr

Mots clés : incontinence homme

Accueil • Blog • Biographie • Le Code C • Services • Mentions légales • Contact